Profils et vulnérabilités

Les hommes prostitués constituent un groupe hétérogène, mobile, mal connu (MARTENS & PARENT, 2004) et peu touché par les structures psycho-médico-sociales non spécialisées. En outre, cette population présente une forte prévalence des infections sexuellement transmissibles (IST) –  dont l’hépatite B – et se caractérise par un cumul de vulnérabilités multiples.

Les vulnérabilités en matière de santé (globale, sexuelle ou mentale) et de situation socio-économique se renforcent mutuellement et s’additionnent aux vulnérabilités découlant de l’activité prostitutionnelle. Leurs effets cumulés concourent à construire des « situations sociales de vulnérabilité » (DELOR & HUBERT, 2000). Dans ce contexte, la migration constitue un facteur aggravant des situations de vulnérabilité vécues par l’ensemble des prostitués, quelle que soit leur origine ou leurs parcours de vie (DIELEMAN, 2006 ; MONHEIM 2006).

Les prostitués masculins rencontrent une série d’obstacles majeurs dans l’accès aux soins de santé et à la prise en charge psychosociale, eu égard à la discrimination par les professionnels de la santé et du social ainsi qu’à l’auto discrimination des prostitués eux-mêmes des services et institutions compétents pour leurs situations (ex : CPAS, maison d’accueil pour sans-abri). En effet, ils n’osent souvent pas se rendre dans ces derniers pour déposer la réalité de leurs difficultés liées à la prostitution, mais aussi aux pratiques homosexuelles ou à la clandestinité.

 

hidden text

 

hidden text

2013 Alias
Identity: Seb. Design: Whiteline. Development: DM.